Retour sur le Camp avancé

Le 27 novembre 2020

Nous nous sommes réunis, ce vendredi 13 dernier, pour prendre notre destinée par les cornes et pour discuter de la manière de surmonter les défis auxquels nous sommes confrontés avec la COVID. Plus de 50 membres de la communauté ont répondu à notre appel et se sont inscrits pour participer à des conversations en mode solutions sur des sujets pertinents et des défis partagés ar nombreux d’entre nous à travers le pays. Nous tenons à remercier tous ceux qui étaient présents.

Comme certains d’entre vous n’ont pu se joindre, nous avons préparé ce résumé condensé des conversations fructueuses que nous avons eues. Bien que la grande énergie et proactivité de cette réunion soient difficiles à mettre en évidence dans un tel format, nous espérons que cela vous aidera et vous démontrera la valeur réelle de ces rencontres.

Les programmes d’enseignement postsecondaire en plein air à l’ère du COVID-19 : 

Les programmes d’enseignement postsecondaire en plein air sont confrontés à de grands défis. Certains sont en mesure de poursuivre leurs programmes, avec l’approbation des autorités sanitaires, tandis que d’autres travaillent encore à l’adaptation de leurs pratiques. Des préoccupations concernant la sécurité lors des transports ont été soulevées et semblent être partagées par plusieurs. La formation de bulles pour assurer la sécurité des étudiants a été présentée comme une solution efficace. Les conversations à ce sujet se poursuivront et permettront aux personnes présentes de continuer à faire sortir les élèves à l’extérieur.

L’apprentissage en plein air dans les écoles : 

Les écoles ont besoin de soutien et d’outils pour les sorties éducatives et pour amener les élèves à l’extérieur. Elles ont besoin d’alternatives. Cette communauté est une source de soutien favorisant la coordination nationale à plusieurs niveaux. Des mesures sont prises pour aider les élèves à sortir dehors, par exemple la conception de lignes directrices et un remaniement des programmes proposés afin de les rendre plus attrayants pour les directions et les enseignants des écoles.

Assurance risques spéciaux pour les activités de plein air encadrées : 

S’assurer est un obstacle majeur pour de nombreux fournisseurs de programmes d’activités de plein air. Il y a une incohérence entre l’assurance pour les sports et l’assurance pour les activités de plein air. La source de celle-ci : un manque de compréhension des fournisseurs d’assurance en ce qui concerne le risque réel vs. perçu pour la plupart des activités de plein air.  Alors que les compagnies d’assurance ont trouvé des moyens de proposer des assurances contre les risques spéciaux pour les sports à prix raisonnables, ce n’est pas le cas pour le secteur des activités de plein air.

Le secteur des sports a pu y parvenir parce qu’ils ont travaillé ensemble, en parlant d’une seule voix cohérente. La même chose commence à se produire pour le secteur des activités de plein air grâce au Sommet. Lire notre autre article à ce sujet

Cap sur la saison hivernale :

Alors que le pays tout entier se prépare à affronter un hiver sans pareil, les fournisseurs d’activités de plein air se sont réunis pour discuter des défis communs et de la manière d’adapter les programmes à la réalité de la Covid pour l’hiver. Avec une demande plus forte que jamais pour les programmes de plein air et la popularité record de nos parcs et sentiers, des questions de durabilité ont été soulevées. D’autre part, la situation semble représenter de grandes opportunités. Les ressources se réorganisent pour soutenir cette nouvelle cohorte d’amateurs de plein air et des solutions émergent, comme demander des réservations ou proposer des activités et des webinaires en ligne. Grâce à ces solutions, certaines organisations de la communauté ont vu leur nombre de membres augmenter considérablement!

Profiter de l’hiver pour se préparer au printemps et à l’été 2021

La préparation du printemps et de l’été 2021 étant bien avancée, de nombreuses organisations et fournisseurs de programmes de plein air ont besoin d’aide. La nécessité d’une coordination nationale sur ce sujet est évidente. Pour répondre aux messages contradictoires concernant les risques réels des activités de plein air, nous devons élaborer un message national simple et cohérent pour démontrer la valeur des activités de plein air à faible rique. Les travaux en ce sens ont déjà commencé.

Joignez-vous à nous !

Si vous avez de l’intérêt à amener des gens jouer dehors, ce Sommet est pour vous. Ce projet est conçu pour vous permettre de vous faire entendre et de contribuer aux résultats. Joignez-vous à cette collaboration nationale sans précédent et aidez à co-créer l’avenir de la communauté du plein air.

Appuyez le Sommet en vous unissant à des centaines de personnes et d’organisations passionnées par les activités de plein air encadrées.