Objectifs du sommet

Le Sommet canadien du plein air est un projet national historique qui vise à rassembler les acteurs du milieu du plein air, d’un océan à l’autre, et de leur permettre de se concerter pour faire tomber les obstacles à l’épanouissement des programmes de plein air.

Le milieu du plein air est vaste et diversifié et inclus tout organisme offrant des activités de plein air encadrées (écoles, camps de vacances, compagnies de guides, clubs de plein air, programmes thérapeutiques) ou associées à des activités de plein air encadrées (organismes de formation, organismes de certification et gestionnaires de territoire).  Le Sommet est délibérément conçu pour respecter l’étendue des connaissances se retrouvant à travers le pays. Ces connaissances seront mises à profit pour atteindre des objectifs précis.

 


L’objectif global du Sommet est de précipiter la transformation requise pour que le milieu du plein air puisse prospérer. Pour ce faire, le Sommet aspire aux résultats suivants.

  • Créer un énoncé de consensus sur les contributions et les bienfaits du plein air pour la société canadienne : l’énoncé de consensus sera un élément central statuant sur l’importance des activités de plein air pour les canadiens. Il sera utilisé comme levier afin d’influencer les politiques gouvernementales provincial et fédéral. Le milieu du plein air contribue de façon significative à la santé économique, sociale et environnementale du pays. Malgré cela, nos efforts de promotion et représentation sont souvent limités. Par conséquent, nous sommes fréquemment ignorés comparativement à d’autres secteurs et groupes d’intérêt mieux organisés. L’énoncé de consensus est la première étape pour revendiquer notre potentiel de contribution pour la société.

 

  • Identifier les bonnes pratiques au sein des programmes de plein air canadiens : lors de cet évènement, nous procéderons à une compilation des bonnes pratiques qui servira de point de départ pour identifier les pratiques acceptées au pays. Ensuite, l’objectif sera de déterminer les principes sous-jacents s’appliquant à un large spectre de contexte et d’activités de plein air. Cet exercice, réalisé grâce à la contribution des différents acteurs présents lors de l’évènement, permettra l’élaboration de standards de qualité et de sécurité suffisamment souples pour ne pas devenir un obstacle aux pratiques actuelles. En d’autres termes, nous savons déjà comment concevoir des programmes de plein air de qualité et sécuritaire. Mettons en commun notre expertise et faisons-en sorte qu’elle soit reconnue partout au pays.

 

  • Élaborer des standards nationaux pour les formations de leaders en plein air : la standardisation de nos critères d’excellences aura de nombreux avantages. Elle permettra aux responsables d’activités de mieux comprendre les moyens nécessaires pour prendre soin de leurs participants. Elle permettra aux organismes de formation de mieux préparer les futurs professionnels pour répondre aux besoins du milieu. Elle définira aussi les compétences requises pour agir en tant que leader plein air et favorisera une plus grande reconnaissance de ce rôle. Enfin, il sera plus facile pour les gestionnaires d’évaluer si un fournisseur de services possède les compétences requises pour opérer sur leur site et facilitera la mobilité de la main d’œuvre en permettant aux compétences d’être reconnues d’un océan à l’autre.

 

  • Promouvoir l’éducation en plein air au primaire et secondaire : Il est de plus en plus évident que les activités de plein air encadrée offertes dans les écoles (éducation en plein air, éducation environnementale, éducation expérientielle, éducation axée sur les lieux, etc) favorisent l’amélioration des résultats scolaires. Le Sommet permettra d’explorer les tendances et les opportunités existantes en matière d’activités de plein air encadrées en milieu scolaire. L’objectif est de cibler des actions concrètes permettant de transformer l’éducation par le plein air en approche conventionnelle pour tous les jeunes canadiennes et canadiens.

 

  • Recevoir et inclure les perspectives autochtones dans un contexte d’activités sur le terrain : le milieu du plein air regroupe des individus et des communautés se rapportant à plusieurs cultures et visions du monde. Ces mentalités coexistent souvent en parallèle, ce qui réduit les opportunités d’échange de connaissances, de pratiques et de sagesse. Le Sommet est conçu pour respecter l’étendue des connaissances au pays. Il s’agit d’un projet inclusif pour toutes les nations vivant au Canada. Par conséquent, un effort particulier est fait pour s’assurer que les perspectives des peuples autochtones en ce qui concerne les activités de plein air encadrées fassent partie du Sommet. Dans un esprit de réciprocité, il est entendu que les résultats du Sommet seront façonnés par ces perspectives. En plus d’avoir des individus de différentes nations autochtones dans la plupart des groupes de travail et des comités, ce mandat spécifique a été décerné à un groupe de travail.

 

  • Favoriser l’accessibilité aux activités de plein air encadrées pour les personnes en situation de handicap : pour que les activités de plein air encadrées profitent à tous les canadiennes et canadiens, elles ne doivent pas comporter d’obstacles à la pratique. Par conséquent, un groupe de travail a été mandaté d’identifier les projets en cours et proposer des actions concrètes favorisant l’accès au plein air aux personnes en situation de handicap. Le Comité organisateur est conscient du fait que les obstacles à l’accès constituent une réalité pour de nombreux autres groupes. Il est possible que la réflexion sur l’inclusivité et l’accès au plein air soit élargie. En plus des groupes de travail, d’autres structures ont été mises en place pour promouvoir l’inclusion des minorités visibles et des personnes de 2SLGBTQ2 dans les activités de plein air encadrées.

Joignez-vous à nous !

Si vous avez de l’intérêt à amener des gens jouer dehors, ce Sommet est pour vous. Ce projet est conçu pour vous permettre de vous faire entendre et de contribuer aux résultats. Joignez-vous à cette collaboration nationale sans précédent et aidez à co-créer l’avenir de la communauté du plein air.

Appuyez le Sommet en vous unissant à des centaines de personnes et d’organisations passionnées par les activités de plein air encadrées.